Étudiante

Pleins feux sur le service : Cuties for a Cure

Rencontrez Holly Reidy, une de nos élèves de 7e année. Holly a fabriqué des poupées appelées « Cuties for a Cure » à offrir aux enfants qui suivent un traitement contre le cancer.

Holly est un excellent exemple d'une personne qui a reconnu une opportunité d'aider les autres dans la communauté et qui a travaillé très dur pour aider. Nous sommes fiers de vos efforts ! Le prochain projet de Holly est de rejoindre notre club de couture pour fabriquer des pochettes pour les joeys orphelins en Australie.

Comment avez-vous eu cette idée?

Je couds depuis pas mal de temps. Il y a quelques années, je parcourais un site Web et j'ai vu le modèle de 'Cuties for a Cure' et j'ai pensé qu'un jour j'aimerais les faire. Récemment, j'ai lu un livre de Brad Haddin, un joueur de cricket australien, qui m'a inspiré à aider les enfants atteints de cancer. Sa fille Mia avait un type de cancer appelé Neuroblastome, et quand elle était à l'hôpital, une adolescente est venue avec des cadeaux pour les patients. Brad a écrit à quel point sa fille était très reconnaissante et cela a vraiment fait une différence dans sa qualité de vie. J'ai pensé que faire des poupées pourrait être un petit moyen de faire savoir aux enfants atteints de cancer que les gens pensent à eux pendant qu'ils suivent leur traitement.

Comment s'est passé le processus de fabrication des poupées ?

J'ai fait 15 poupées et chaque poupée a pris environ 3 heures pour commencer. Un jour, plus proche de mon échéance, j'ai travaillé du matin au soir et j'ai fabriqué 6 poupées ! C'était plus rapide de travailler comme une 'ligne de production'.

Avez-vous dû surmonter des défis?

À un moment donné, je ne pensais pas du tout pouvoir faire don de mes poupées ! Les deux premiers hôpitaux avec lesquels j'ai été en contact ne pouvaient pas accepter les poupées. En effet, les enfants en soins intensifs doivent être maintenus dans un environnement stérile et nous ne pouvions pas « stériliser » complètement les poupées. Je n'arrêtais pas de téléphoner et j'étais tellement excitée lorsque le Manoir Ronald McDonald du NUH a accepté de les accepter pour les patients du service de consultation externe.

Comment s'est passée votre expérience de donner les poupées ?

Ce fut une expérience mémorable d'offrir les 15 poupées aux enfants. Une fille pleurait et était très bouleversée, mais s'est réjouie quand je lui ai donné une poupée. Trois frères étaient tellement excités d'avoir leurs poupées et l'expression sur leur visage était une pure joie.

Par Kylie Begg, coordinatrice du PPCS/IGSCE

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant notre site Web, vous consentez à tous les cookies conformément à notre Données privées.